Le MAD, les navettes autonomes électriques et écologiques de retour dans le débat municipal.

Ce vendredi 19 juin, lors du débat sur France 3 entre les 4 candidats du second tour, Fabrice Loher a affirmé qu’il lancerait une étude de faisabilité du MAD, le projet porté par Énergies Citoyennes, lors du premier tour.

Ce projet de mobilité écologique, innovant et structurant pour Lorient et son agglomération peut être un marqueur fort pour valoriser Lorient vis-à-vis des créateurs d’emploi, par les temps difficiles qui s’annoncent.

Nous nous réjouissons qu’un candidat ait eu l’ouverture d’esprit d’intégrer dans son programme une proposition majeure d’une autre liste.

Il est vrai que l’on ne peut espérer un tel comportement de Laurent Tonnerre, le candidat macroniste, socialiste, métairiste… Celui-ci s’éparpille, comprenant que si au premier tour on choisit, au deuxième on élimine, et que la majorité de ses électeurs vont voter utile en choisissant Fabrice Loher.

Quant à Bruno Blanchard, cela fait des dizaines d’années que la majorité sortante développe le bus diesel et il n’y a pas de raison que brusquement ils se renient.

Quant à Damien Girard, il propose un projet pharaonique et aberrant de tramway avec trois ponts enjambant le Blavet, la voie de chemin de fer et le contournement routier de Lorient avec 10 kilomètres  de voies en plein champs entre Lorient et Hennebont, ce qui  coûterait la bagatelle de près de 300 millions d’euros, selon les affirmations de ses colistiers, et tout cela pour quelle fréquentation ?

Tout sur le MAD sur www.energies-citoyennes-lorient.fr

Catégories : Actualité